lundi 26 octobre 2009

Si tu désires slamer…*

Bulletin d’un slammestre
Par André Marceau

On me demande fréquemment comment fait-on pour pouvoir participer à un slam de poésie à Québec, et combien de textes il faut présenter, etc… la fréquence maintenue dans ces questions exige que j’en glisse un mot par blog interposé.

D’abord, un rappel important :

Le slam de poésie propose un cadre inusité pour présenter la poésie : la compétition. Un slam de poésie est une partie avec ses règlements. Le but consiste à aller chercher le public, faire l’effort pour gagner sa faveur… dans une soirée de slam, le véritable maître c’est le public présent.

Le slam de poésie n’est pas une forme précise, ni un genre particulier de la poésie… C’est-à-dire que toutes les formes, les genres et les approches sont les bienvenus…

Comment participer :

Si tu pratiques l’écriture poétique, la chanson (rap ou autre) ou encore la performance des mots, tu es peut-être prêt à participer à titre de slameur. Tu es invité à t’inscrire (d’avance) à nos prochains Slams.

Cependant, si tu as peu d’expérience scénique ou si tu n’es pas connu, je te convie à participer d’abord à l’un ou l’autre de nos micros ouverts. C’est pour toi une occasion de prendre de l’expérience devant public ou de faire valoir ton travail, afin de participer à titre de slameur à un prochain slam de poésie. Si tel est ton intention, n’oublie pas de me mentionner ton intérêt à participer à un slam, lorsque tu te présenteras à l’une de nos scènes.


Combien de textes il te faut ?

Pour le match, il faut pouvoir assurer deux textes de moins de trois minutes (chacun). Une partie se déroule en deux manches. Il y a des slameurs éliminés pour la deuxième, mais tu pourrais t’y être qualifié.

De plus, à Québec, on a le slam shot (mise au jeu) où tu dois dire un texte de moins d’une minute. Ça peut durer une minute tout rond ou ne durer que 10 secondes. C’est à ta guise.
Pour en connaître davantage à propos du slamshot, cliquez.

En résumé, il faut pouvoir assurer trois textes :
deux d'une durée de trois minutes maximum (chacun) + un texte (le slam shot) de moins d'une minute.


Pour savoir comment se joue un Slam de poésie, cliquez.

Pour connaître les règlements, cliquez.


* N.B. : le tutoiement employé ici vise à représenter l’esprit de convivialité qui règne à tout slam de poésie.

Aucun commentaire: