mardi 15 août 2017

Slameuses / slameurs recherchés

Si le slam te brûle les lèvres

L’étincelle par excellence, celle qui occasionne les mots allumés et qui attise la flamme par les mots, le Slam de poésie, est toujours en mouvement. Ainsi, il demeure constamment à la recherche de nouvelles recrues.

Si le Slam te brûle les lèvres, si l’idée de présenter tes textes (de 3 minutes maximum) dans le cadre d’une compétition amicale, où l’auditoire est galvanisé par ce qu’il entend, tu es évidemment le bienvenu…

Mais, afin de t’inscrire comme concurrent à un slam de poésie:
tu dois avoir déjà vu comment se déroule la joute en question
et nous devons d'abord t'avoir vu évoluer sur la scène et au micro, devant public.

Nos micros ouverts s'avèrent être l'occasion idéale pour ce faire.
Il y a celui des Vendredis de poésie présentés mensuellement entre août et mai inclusivement au Tam Tam Café (421, boul. Langelier, Québec) et ceux au Slam de poésie, dont les joutes se déroulent à la Maison de la littérature (40, rue Saint-Stanislas, Québec)

Nous t’invitons à consulter le calendrier de ces deux activités mensuelles et à te présenter à notre prochaine rencontre pour t’inscrire au micro ouvert.
Prochains rendez-vous :
Vendredis de poésie, le 8 septembre (on s’inscrit à 19h30) ;
Show des champions en Slam de la Capitale, Mardi 19 septembre (on s’inscrit à 19h30).  

Pour plus de détails, sur le Slam de poésie, comment y participer, ses règlements, la façon dont un match se déroule, suivre le lien.  

Participer au micro ouvert est la façon la plus directe de faire connaître vos textes, tout en prenant de l'expérience.

Vous pouvez consulter notre «Petit guide pour ceux qui veulent slamer»

À noter que le coût d’entrée au Slam de poésie est de 6$ ; tandis que l’entrée est libre aux Vendredis de poésie.




mercredi 2 août 2017

Les vendredis de poésie






Vendredi 11 août,
20 h 00,
Au Tam Tam Café
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec).

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. 
Dix-neuvième année !

Heureux de vous retrouver après les vacances d’été !

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités :

Frédérik Berthiaume,
Isabelle Gaudet-Labine,
KJT,
Pascal Larouche.

Les Vendredis de poésie du TAP (VdP) : des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.

Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du Conseil des arts du Canada. Le volet «Voix montantes» est rendu possible grâce à la mesure Première ovation de la ville de Québec et du Ministère de la culture et des communications.

Les dernières publications des invités :
Frédérik Berthiaume : invité au volet Voix montantes ;
Isabelle Gaudet-Labine : Pangée, Éditions La Peuplade, 2014 ;
KJT : invité au volet Voix montantes ;
Pascal Larouche : Anachronique, CD de chansons, 2015. 

Les poètes invités
À noter : Nous indiquons entre parenthèse la provenance du poète, lorsqu’il réside une autre région du Québec. 


Frédérik Berthiaume :
Patenteux émérite, Frédérik Berthiaume construit ses poèmes avec les moyens du bord, persévérant jusqu'à les rendre fonctionnels sans trop chercher à comprendre pourquoi. Il a publié un poème dans le recueil « Pour l'instant ». Il participe régulièrement aux micros ouverts des Vendredis de poésie du TAP depuis 2012.



Isabelle Gaudet-Labine (Montréal) :
Isabelle Gaudet-Labine est l’auteure de cinq livres de poésie. Nous rêvions de robots, son sixième, paraîtra à l’automne 2017 aux éditions La Peuplade. En plus du reste, elle offre, depuis ce printemps, une conférence inusitée proposant un questionnement sur la poésie, l'identité humaine et les robots. 



 
KJT :
Depuis plus de 10 ans, KJT s’investit dans différentes sphères artistiques dont le Rap, le Slam et l’animation vidéo. Jongler avec les sens et les sonorités des mots constitue sa force et sa signature. Laissez-vous emporter par les rythmiques électriques de ce MC de Québec.

 

Pascal Larouche :
Pascal Larouche est parolier, conteur, poète, slameur et musicien. Sa poésie est de souffle, d'intensité, de sonorités et d'évocations. Après deux albums avec LaTourelle Orkestra, il sort en 2015 Anachronique, un album solo de chansons. Il fut l’un des poète sélectionné pour «l’Atelier des forges 2016». www.picolarouche.com
Photo par : Émilie B. Meunier (la photo a été recadrée pour le blog)

mercredi 14 juin 2017

Finale 2017 de la capitale en Slam de poésie

Le match culminant de l’année !









Mardi 20 juin
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la 
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle). 

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix,
la bouche et le rythme nous réservent des surprises. 

Ils se sont démarqués au cours de la saison régulière. Puis, lors des demi-finales leurs performances respectives leur ont valu le privilège de figurer parmi les seuls huit slameurs finalistes qui brigueront pour obtenir la meilleure position.

À l’issue de ce match ultimement décisif, seulement quatre parmi eux se mériteront l’honneur de représenter la région de la Capitale lors du Grand Slam (finale provinciale). Il est à prévoir que les slameurs rivaliseront de virtuosité pour faire vibrer les cordes sensibles des auditeurs les plus avertis.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !

Les slameurs

Frédérik Berthiaume
KJT
Thomas Langlois
Mateüs
Jean-Fabrice Riano
L’eau rend Roi
Dominique Sacy
Isabelle Saint-Loup.

Slam sacrifié : Véronica Rioux.



Slammestre : André Marceau.
Juge de ligne : Louis Desruisseaux.
Ponctuation musicale : DJ Raph Towel

Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie,
venez participer à cette fête de l’oralité (arrivez tôt pour vous inscrire). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée d'une prestation ne doit excéder 3 minutes. 

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature.


Un trophée champion !

Comme vous le savez sans doute, à Québec, nous avons – et ce dès notre première année – pris l’excellente habitude de marquer la victoire du champion ou de la championne annuel par un trophée, une médaille ou une plaquette, spécialement créé par un artiste visuel.

Bien plus qu’un objet préfabriqué, nous offrons une œuvre d’art, originale, qui prendra de la valeur $$$$$ avec les années.
C’est pour encourager les slameurs. C’est pour encourager des artistes visuels. C’est pour encourager l’art. C’est, finalement, pour célébrer l’esprit créateur et le talent !
Nous vous donnons en photos un aperçu de l’œuvre-trophée 2017

Cette année, nous avons le plaisir de compter sur la contribution d’un sculpteur du comté de Portneuf, spécialisé en ferronnerie d’art, Stéphane Chénard (son entreprise porte le nom «Ferboi»). Pour vous rendre à son site, cliquez.
Au cours des ans, nous avons eu recours à diverses artistes, qui se sont relayées d’une année à l’autre afin de créer le trophée-sculpture qui allait être remporté : Joëlle Gagnon et Mimi Lebel – ou Mine – (deux fois chacune), Christine Comeau, Astrid Apissoghomian (4 fois !) et Isabelle Clermont…

 

mardi 6 juin 2017

Les vendredis de poésie font relâche



Veuillez prendre note que les Vendredis de poésie font relâche au cours des mois de juin et de juillet.

Nous serons de retour, pour une récolte luxuriante de poésie dès le vendredi 11 août.

Nous avons hâte de vous y retrouver !!! 


 

mercredi 10 mai 2017

Slam de poésie

Second match des demi-finales 2017 

 





Mardi 16 mai
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la 
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle). 

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix, la 
bouche et le rythme nous réservent des surprises.

La ronde des éliminatoires se poursuit avec ce second match des demi-finales. Les gladiateurs du mot livreront bataille amicalement dans l’espoir de conquérir la faveur des gradins!

Huit concurrents, sans bouclier ni armure, rivaliseront d’adresse avec leurs textes les plus stratégiques, leurs métaphores les mieux affûtées et leurs verbes-matraques. Du nombre, seulement quatre gagneront le privilège de participer à la finale.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent!

Les slameurs:
Julie Bouchard
Érika Hagen-Veilleux
KJT
Thomas Langlois
Geneviève Lévesque
Mateüs
Rite Moral
Laurent Roy
Slam sacrifié : Léo Coupal.

Slammestre :
André Marceau.
Juge de ligne :
Louis Desruisseaux.
Ponctuation musicale :
DJ Raph Towel



Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie,
venez participer à cette fête de l’oralité (arrivez tôt pour vous inscrire). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée d'une prestation ne doit excéder 3 minutes.

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature.


jeudi 4 mai 2017

Les Vendredis de poésie








 

Vendredi 12 mai,
20 h 00,
Au Tam Tam Café
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec)

Entrée libre, sortie gratuite, 
poésie vivante.
Dix-neuvième année !

Dernier rendez-vous avant les vacances (de retour en août).

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités :
Mireille Gagné, Lucie Jean (au volet «Voix Montantes»), Roger Mariage, Michel Pleau.

Les Vendredis de poésie du TAP (VdP): des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.


Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du Conseil des arts du Canada. Le volet «Voix montantes» est rendu possible grâce à la mesure Première ovation de la ville de Québec et du Ministère de la culture et des communications.

Les dernières publications des invités :
Mireille Gagné : Les hommes sont des chevreuils qui ne s'appartiennent pas, l'Hexagone, 2015 ;
Lucie Jean : invitée au volet Voix montantes ;
Roger Mariage : Le prêt-à-rire quotidien, Les Éditions Contes d'auteurs, 2005 ;
Michel Pleau : Le ciel de la basse-ville, Éditions David, 2014.

Les poètes invités À noter :


Mireille Gagné : 

Poète et nouvelliste, Mireille Gagné vit à Québec. Elle a publié 2 recueils de poésie aux Éditions l’Hexagone, le premier s’intitulait Les oies ne peuvent pas nous dire. Elle est également l’auteure du recueil de nouvelles Noirceur et autres couleurs (2010) aux Éditions Trampoline. Mireille Gagné participe à plusieurs événements littéraires et multidisciplinaires à Québec.


Lucie Jean :

De quelque part au Québec, Lucie Jean réside maintenant dans la capitale. Elle a des cheveux et des habitudes. Elle a participé au …Lapsus et à plusieurs soirées de lectures depuis 2014, dont trois dans le cadre du Mois de la poésie et une au SPOT. On a comparé son style d’écriture au tableau Le Cri de Munch. Photo par : Simon Douville




Roger Mariage :

Auteur de deux recueils de pensées humoristiques, Subtilités (à compte d'auteur, 1999) et Le prêt-à-rire quotidien (Les Éditions Contes d'auteurs, 2005), ce jongleur de perles manipule avec humour les subtilités de la langue française pour chatouiller notre matière grise afin de la griser encore plus; ses observations font drôlement réfléchir : elles permettent de voir la réalité en pleine farce.



Michel Pleau :

Michel Pleau est originaire du quartier Saint-Sauveur à Québec. Depuis 1992 (il y a donc 25 ans cette année !), il a publié une quinzaine de recueils. Il aime beaucoup les livres et fouiller dans les librairies d’occasion. Il se passionne, entre autres, pour l’œuvre du poète Gustave Roud. L’été, il aime se promener sous les arbres.

mercredi 12 avril 2017

Vendredi de poésie - 19ème anniversaire !








Vendredi 21 avril,
20 h 00,
Au Tam Tam Café
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec).

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. 

Avril est le mois anniversaire de nos rencontres et nous fêterons cette année notre dix-neuvième anniversaire ! 

19 ans de célébrations sans cérémonie !
Plus de 190 rendez-vous de plaisir avec la poésie !!!

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités :
Mehdi Cayenne, Érika Soucy, Anaël Turcotte (au volet «Voix Montantes»), Aimée Verret.

Les Vendredis de poésie du TAP (VdP) : des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.

Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place). 

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du Conseil des arts du Canada. Le volet «Voix montantes» est rendu possible grâce à la mesure Première ovation de la ville de Québec et du Ministère de la culture et des communications.

Les dernières publications des invités :
Mehdi Cayenne : Aube, CD, Mehdi Cayenne club, 2015;
Érika Soucy : L'Épiphanie dans le front, poésie, éditions Trois-Pistoles, 2012;
Anaël Turcotte : invité au volet Voix montantes;
Aimée Verret : Écharpe, poésie, éditions Triptyque, 2014.

Les poètes invités
À noter : Nous indiquons entre parenthèse la provenance du poète, lorsqu’il réside une autre région du Québec.


Mehdi Cayenne (Montréal) :
Artiste multi-disciplinaire, fébrile et prolifique ayant d'abord pris son envol dans le Slam, Mehdi Cayenne s'est démarqué comme auteur-compositeur-interprète. Il multiplie les premières parties avec des artistes aussi divers qu'éminents (dont Claude Dubois et A Tribe Called Red). Avec une palette sonore mêlant le doux et l’abrasif, Mehdi a su développer son approche éclectique, minimaliste et évocatrice. (Photo par: NicoM - elle a été recadrée pour les besoins du blog).


Érika Soucy :
Née en 1987 sur la Côte-Nord, Erika Soucy fonde en 2007 L'Off-Festival de poésie de Trois-Rivières dont elle est toujours la codirectrice artistique. Erika est l'auteure de deux recueils de poésie publiés chez Trois-Pistoles. Son premier roman, Les murailles (VLB éditeur), s'est mérité le Prix de création littéraire 2017 du Salon international du livre et de la Bibliothèque de Québec.




Anaël Turcotte :
Anaël Turcotte est membre des collectifs littéraires RAMEN et Exond&. Il exerce sa plume à Québec dans une variété de styles poétiques jouant entre le ludique, le philosophique et l’intime. Il poursuit actuellement son projet de roman à la maîtrise en Études Littéraires. (Photo par : Simon Douville - elle a été recadrée pour les besoins du blog).


Aimée Verret (Montréal) :
Aimée Verret est née et habite à Montréal. Détentrice d’une maîtrise en création littéraire, elle publie chez Triptyque deux recueils de poésie, Ce qui a brûlé (2010) et Écharpe (2014), et aux Éditions de Mortagne deux romans jeunesse, Inséparables (2013) et Comme deux gouttes d’eau (2015). Elle est réviseuse et éditrice pigiste pour diverses maisons d’édition québécoises. (Photo par Julie Artacho - elle a été recadrée pour les besoins du blog).




mardi 11 avril 2017

Slam de poésie de la Capitale

Premier match des demi-finales 2017


 




Mardi 18 avril
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la
Maison de la littérature 
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle).

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix,
la bouche et le rythme nous réservent des surprises.

La ronde des éliminatoires débute avec ce premier match des demi-finales. Les gladiateurs du mot livreront bataille amicalement dans l’espoir de conquérir la faveur des gradins !

Neuf concurrents, sans bouclier ni armure, rivaliseront d’adresse avec leurs textes les plus stratégiques, leurs métaphores les mieux affûtées et leurs verbes-matraques. Du nombre, seulement quatre gagneront le privilège de participer à la finale. Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !

Les slameurs:
Gabriel Bélanger
Frédérik Berthiaume
Léo Coupal
Alexandre Degremont
Kalil MnasriJean-Fabrice Riano
Véronica Rioux
Dominique Sacy
Isabelle Saint-Loup
Slam sacrifié : Félicia St-Arnault.

Slammestre : André Marceau.
Juge de ligne : Louis Desruisseaux.
Ponctuation musicale : DJ Raph Towel

Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie, venez participer à cette fête de l’oralité (arrivez tôt pour vous inscrire). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée d'une prestation ne doit excéder 3 minutes.

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature.


mercredi 22 mars 2017

Slam de poésie du 28 mars

Onzième saison de SLAM cap et de la Ligue québécoise de slam (LiQS) 






Mardi 28 mars
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la 
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle).

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix,
la bouche et le rythme nous réservent des surprises.

En ce dernier match de la saison régulière, chacun des slameurs en jeu ne disposera que de trois minutes pour convaincre un jury choisi au hasard dans l’assistance… Dernière chance pour eux de se qualifier pour les éliminatoires, parions que la compétition amicale s’élèvera aux plus hauts degrés, entraînant un effet secondaire notable : votre plaisir s’en verra accru.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !


Les slameurs

Gabriel Bélanger
Éric Dassau
Black Flower
Laurent Lafrenière Landry
Thomas Langlois
Anaïs Palmers
L’eau rend Roi
Isabelle Saint-Loup
Félicia St-Arnault
Marie-Lyne Tatlock.

Slam sacrifié : Mateüs.

Slammestre : André Marceau.
Juge de ligne : Louis Desruisseaux.
Ponctuation musicale : DJ Raph Towel

Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie, venez participer à cette fête de l’oralité (arrivez tôt pour vous inscrire). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée d'une prestation ne doit dépasser 3 minutes.

Cette édition du Slam de poésie de la Capitale est inscrite à la programmation du Mois de la Poésie 2017.

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature.



jeudi 16 mars 2017

uNDeRGRouND - Dans un sous-sol près de chez vous (à Québec)











Immersion dans l’émergence
Poésie / spectacle in situ 

Vendredi 24 mars 20h00
Dans un sous-sol près de chez vous
(Réservez en écrivant à : tapoesie@hotmail.com et nous vous divulguerons l’adresse).

Prix d'entrée : contribution volontaire 

Émerger : « Sortir d’un milieu où l’on est plongé de manière à apparaître à la surface » (Le Petit Robert, 2014).

C’est précisément une autre manière d’émerger que nous désirons offrir tant aux spectateurs, qu’aux poètes de la relève impliqués dans le spectacle, qu’à la poésie elle-même.

Et c’est à travers un point de vue différent, également, que nous assisterons à cette émergence, puisque nous ne l’observerons pas du côté externe, en plongée, mais de sous la surface… En contre-plongée, nous la verrons se frayer un chemin, faire sa percée par en-dessous… témoins privilégiés de ce qui précède tout juste l’émergence.

Mais soyez rassurés, nous ne vous proposons pas un exposé sur l’émergence, mais bien des textes de création inédits (poésie et nouvelles), finement agencés entre eux et dans lesquels émergent une parole, un souffle qui veulent se prendre et s’expirer, pour se donner à vous. Les radicelles, bien présentes, ne demandent qu’à se déployer en racines, afin qu’elles sortent et poussent enfin à la lumière.

Poètes :
Pascale Bérubé
Anthony Charbonneau Grenier
Édouard de la Durantaye
Véronique Langlais
Thomas Langlois
Éric LeBlanc
Alix Paré-Vallerand
Arnaud Ruelens-Lepoutre.



Direction artistique et littéraire : André Marceau

uNDeRGRouND, sera présenté dans le sous-sol d’un immeuble du centre-ville de Québec. Ce choix de lieu inusité pour un spectacle, vise à sortir des habitudes, ou l’on pourra créer un espace poétique, une trouée dans le 4ème mur, favorisant un rapport intimiste, voire de complicité, entre les spectateurs et les poètes.

Ce spectacle in situ de poésie, inscrit à la programmation du Mois de la poésie, est présenté par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP) avec le soutien de la mesure Première ovation.


Pascale Bérubé
Pascale Bérubé est une princesse de l’internet. Muse des likes, elle cultive un univers où la présence parfois autoréférentielle de la personae sur les médias sociaux côtoie un questionnement sur l’identité féminine et la culture pop. Elle a collaboré avec les Filles missiles et le collectif féministe des Panthères Rouges. Elle aime parler dans un micro. C’est sûrement pour cette raison qu’elle est poète.


Anthony Charbonneau Grenier
Fils d’un chasseur d’ensoleillement et d’un tonnerre de soie, Anthony Charbonneau Grenier est né en rangée vers la fin des années 80. Très tôt, il apprend à coudre des ailes de mensonges au dos du réel. À l’école, il découvre le mot « fiction » puis le mot « poème ». Il consacre, depuis, une partie considérable de son temps à apprivoiser ces deux mots.
Crédit photo : Pierre Barrellon



Édouard de la Durantaye
Édouard mange de la poésie depuis qu’il est capable de lire et d’écrire. Il affectionne les lieux qui brûlent d’histoire à raconter : les ruelles, la ville, le quotidien tendre et douloureux, bien qu’il ait un faible pour la sincérité. Édouard fait pousser de l’espoir sur son toit.




Véronique Langlais
Diplômée en études littéraires et en rédaction professionnelle, Véronique Langlais se passionne pour la performance littéraire et les communications. Elle a notamment occupé le poste de chargée de projet (mesure Première Ovation) et celui de conseillère en communication (Maison de la littérature). Elle est cofondatrice du collectif de poésie Exond& et participe à plusieurs projets de création à Québec.


Thomas Langlois
Poète multidisciplinaire se définissant comme fabricant d’OVNI (Œuvres Vivantes Non-Identifiables), Thomas Langlois se consacre activement à l’expérimentation artistique, hybridant plusieurs disciplines (poésie, théâtre, conte, danse, projection vidéo) dans des créations comme Carnaval Carnivore, Lapalissade et ...manquante. Crédit photo : Pierre Barrellon



Éric LeBlanc
Éric LeBlanc est auteur, performeur littéraire, danseur et photographe. Plusieurs de ses textes ont été publiés et mis en lecture. Il a performé lors de spectacles littéraires au Mois de la poésie et au Festival Québec en toutes lettres. Il dirige le Collectif Exond& et codirige les JP – Escouade créative.



Alix Paré-Vallerand
Alix Paré-Vallerand est l’une des membres fondateurs du Collectif littéraire et poétique RAMEN, à Québec. Vous avez pu la lire sur le blogue de la Revengeance des duchesses où elle fut couronnée reine ! Alix est également membre du Conseil d'administration du Bureau des affaires poétiques orchestrant le Mois de la poésie, ce qui la tient occupée pendant le mois de mars...



Arnaud Ruelens-Lepoutre
Arnaud Ruelens-Lepoutre vient de déposer sa maîtrise en études littéraires à l’Université Laval sur les formes et les enjeux d’un objet littéraire non identifié, dans La vie littéraire de Mathieu Arsenault. Rédacteur web au sein de l’OBNL Productions Rhizome, Arnaud aime les défis artistiques qui en valent rarement la peine et fumer la pipe à quatre heures accompagné de Brel et de sa brelitude.