mercredi 11 octobre 2017

Slam de poésie : de retour pour une nouvelle saison

Douzième saison de SLAM cap et de la Ligue québécoise de slam (LiQS)









Premier match de la saison 2017-2018 !!!

Mardi 17 octobre
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la 
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle).

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix,
la bouche et le rythme nous réservent des surprises.

Dans l’exaltation haletante des mots et de la verve, venez inaugurer la douzième saison en Slam de poésie à Québec !

Les slameurs concurrents auront toutes les raisons de se démener pour gagner la faveur du public dans une compétition amicale. Chacun n’aura que trois minutes pour convaincre un jury choisi au hasard dans l’assistance.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !

Les slameurs :
Gabriel Bélanger
Julie Bouchard,
Black Flower
Virginie Lachapelle
Acide Ludique
Laurent Marcoux
Netza
L’eau rend Roi
Slamikaze :
 Thomas Langlois.

Slammestre :
André Marceau.
Juge de ligne :
Louis Desruisseaux
Ponctuation musicale :
DJ Raph Towel


Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie,
venez participer à cette fête de l’oralité (inscription à 19h30). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir).

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature. Nous remercions le Conseil des arts et des lettres du Québec pour son soutien.

mardi 3 octobre 2017

Prochain rendez-vous des Vendredis de poésie






Vendredi 13 octobre,
20 h 00,
Au Tam Tam café
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec).

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. Vingtième année !

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités :
Michel Blouin, Rénouka Chaudhary,
Virginie Lachapelle (volet Voix montantes), André Trottier.

Les Vendredis de poésie du TAP (VdP) : des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.



Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du Conseil des arts du Canada. Le volet «Voix montantes» est rendu possible grâce à la mesure Première ovation de la ville de Québec et du Ministère de la culture et des communications.

Les dernières publications des invités :
Michel Blouin : J’écris ciel comme sang, Écrits des Hautes-Terres, 2007 ;
Virginie Lachapelle : La lumière de l’effacement, Éditions d’art Le Sabord, 2016 ;
André Trottier : Intersections, chez Le Marchand de feuilles, 2007.

Michel Blouin : 
Artiste multidisciplinaire, Michel Blouin passe des mots à la peinture et de la peinture aux mots pour exprimer un même langage, une poésie de la vie, parfois cruelle, parfois douce. Pour lui, la poésie passe par l’œil, l’oreille et le cri. Certains soirs, il sculpte un poème et le lance à la nuit. www.michelblouin.com




Rénouka Chaudhary :
Chanteuse, comédienne, musicienne, poète et auteure-compositrice-interprète, Rénouka Chaudhary présente son one-women show, Wilderness Burn, au théâtre Prospero (Montréal), au Printemps des Poètes (Québec) et au Festivaleke (Belgique). En 2012 elle rend hommage au poète Claude Gauvreau à l'OFF Festival (Montréal) et présente ses propres textes et chansons lors des journées de la culture à Québec en 2016. 




Virginie Lachapelle (volet Voix montantes) :
Virginie Lachapelle mange en hiver du design et dévore de la poésie l’été. Boursière de Première Ovation et récipiendaire du prix Piché 2016, elle aspire à publier un premier recueil en solo. Elle coorganise aussi de temps à autre des activités de Spoken word à Québec. 
[Photo par: Lydia Mailloux] 


André Trottier :
André Trottier enseigne la littérature au Cégep de Sainte-Foy. Récipiendaire de la première mention pour le Prix Alphonse-Piché en 1992. Il a publié un recueil de poèmes, Les saisons de l’arche (Le Loup de Gouttière, 2004) et des recueils de nouvelles (dont The great Antonio et autres contes de cirque, Lanctôt Éditeur, 2004). 



 

mercredi 13 septembre 2017

Spectacle des Champions du slam de la Capitale







Slam de poésie de la Capitale 
Les champions 2017
Spectacle bénéfice
Le Mardi 19 septembre à 20 h 00 
Sur la scène de la Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle).

Entrée : 6 $
(les profits aideront à défrayer les déplacements des slameurs qui nous représenteront au Grand slam du Québec).

En spectacle…

Le champion 2017 : Thomas Langlois ;

ainsi que les quatre autres champions 2017 de la Capitale :
Dominique Sacy, KJT, Mateüs, Isabelle Saint-Loup.

Ce sont ceux que les spectateurs de Québec ont choisis pour représenter la région de Québec au Grand Slam du Québec. Venez voir ce qu’ils mijotent!

De plus André Marceau, le slammestre de Québec, nous fera bénéficier de cette occasion trop rare en présentant quelques-uns de ses slams.

Les profits aideront à défrayer les coûts de leur déplacement vers le Grand Slam qui se tiendra à Rimouski, cette année.

C’est donc à un spectacle au bénéfice des spectateurs (en plaisirs intenses) et aux slameurs (les fonds pour leur déplacement) auquel vous êtes conviés.



Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie.
Le nombre de place étant limité, veuillez vous présenter sur place à 19h30. Ce micro ouvert s’adresse particulièrement à ceux et celles qui, n’ayant concourus, désireraient participer à notre prochaine saison… Si c’est votre cas, inscrivez-vous d’avance au micro ouvert dès maintenant en nous écrivant à slamcap@live.ca

Présenté à Québec par SLAM cap, le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP) et la Maison de la littérature. La prochaine saison débutera en octobre et se tiendra les troisièmes mardis du mois sur la scène de la Maison de la littérature.

Thomas Langlois (Champion de la Capitale 2017)

Poète créateur tant multidisciplinaire qu’indiscipliné, Thomas Langlois se produit lors d’événements liés à la poésie orale, aux arts multidisciplinaires et à l’expérimentation théâtrale. En dehors de la création, il est également cofondateur et codirecteur général et artistique de JokerJoker, organisme de diffusion nomade de spectacles multidisciplinaires. [Photo par : Pierre Barrellon]

 

Dominique Sacy (2ème position 2017)

Dominique Sacy a eu plusieurs problèmes avec ses belles-mères dans sa vie. Ça enlève rien à Cendrillon, mais tout de même. Pour ce qui est de son art, il se trouve correct, même ben correct parfois. Il espère que vous le trouverez ben correct vous aussi.





KJT (3ème position 2017)

Depuis plus de 10 ans, KJT s’investit dans différentes sphères artistiques dont le Rap, le Slam et l’animation vidéo. Jongler avec les sens et les sonorités des mots constitue sa force et sa signature. Laissez-vous emporter par les rythmiques électriques de ce MC de Québec.



Mateüs (4ème position 2017)

Vétéran de la scène slam et finaliste de la vieille capitale de 2009 à 2012, Mateüs accompagna à 3 reprises l'équipe de Québec au Grand Slam provincial. Il présenta en 2013 un premier spectacle en duo avec la poète Sylvie Nicolas intitulé : De mon ventre révolver.





Isabelle Saint-Loup (réserviste 2017)

La part tenace de son appartenance comme un papier froissé planqué au fond d’une poche psalmodie parfois les parfums du passé, à la volée elle saisit ces effluves éphémères et dépose sur le papier son butin poétisé. Isabelle Saint-Loup slame depuis deux ans.


 
André Marceau (slammestre)

Pionnier dans l’actualisation transdisciplinaire de la poésie, André Marceau écrit, crée et performe depuis vingt ans. Il a publié de la poésie en recueils, en revues et sur disques. Il a fondé les Vendredis de poésie, le Tremplin d’actualisation de poésie et a instauré le Slam de poésie à Québec.


mercredi 30 août 2017

Les Vendredis de poésie - prochain rendez-vous






Vendredi 8 septembre,
20 h 00,
Au Tam Tam Café
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec).

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. 
Vingtième année !

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités : 
Gilles Latour, Anaïs Palmers (volet Voix montantes), Agnès Riverin, Arleen Thibault.

Les Vendredis de poésie du TAP (VdP) : des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.


Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du Conseil des arts du Canada. Le volet «Voix montantes» est rendu possible grâce à la mesure Première ovation de la ville de Québec et du Ministère de la culture et des communications.

Les dernières publications des invités :
Gilles Latour : Mots qu’elle a faits terre, éditions L’Interligne, 2015 ;
Anaïs Palmers : invitée au volet Voix montantes ;
Agnès Riverin : Une île près de l'oeil, Planète rebelle, 2009 ;
Arleen Thibault : Le Vœu, Éditions Planète Rebelle, 2016.

Les poètes invités
À noter : Nous indiquons entre parenthèse la provenance du poète, lorsqu’il réside une autre région du Québec.


Gilles Latour (Ottawa) :
Gilles Latour naît à Cornwall, grandit à Ottawa, fait ses lettres à Montréal, puis parcourt le monde pour gagner sa vie. Il publie des poèmes en revue, puis trois recueils aux Éditions L’Interligne : Maya partir et amputer (2011), Mon univers est un lapsus (2014), Mots qu’elle a faits terre (2015). Il vit à Ottawa.



Anaïs Palmers : 
Anaïs a quitté l'Autriche pour étudier le journalisme puis la création littéraire dans des pays francophones. Proche du conte, elle présente des spectacles en lien avec l'écriture et participe également à l'organisation du festival Contabadour en Lotbinière depuis 2016. Elle terminera prochainement une maîtrise en littérature et arts de la scène et de l'écran.
(Photo par : Tom Veetee)



Agnès Riverin :
Agnès Riverin s’amuse à écrire et écrit quand elle en a besoin. Elle peint et sculpte quand ça lui chante et ça lui chante souvent. Elle a publié trois recueils et contribué au recueil collectif Les femmes rapaillées. Elle participe à des lectures et anime des ateliers d'écriture. Deux fois en lice pour le prix poésie de Radio-Canada.





Arleen Thibault :
Active sur la scène francophone du conte depuis plus de 15 ans, Arleen Thibault a su créer un univers de contes original, porté par une touchante présence sur scène, où le merveilleux et l’urbain se côtoient avec humour. En 2016, son spectacle, Le Vœu, a été lauréat du prix «Œuvre de l’année» en Chaudière-Appalaches, du CALQ.
Photo par Dylan Page 



mardi 15 août 2017

Slameuses / slameurs recherchés

Si le slam te brûle les lèvres

L’étincelle par excellence, celle qui occasionne les mots allumés et qui attise la flamme par les mots, le Slam de poésie, est toujours en mouvement. Ainsi, il demeure constamment à la recherche de nouvelles recrues.

Si le Slam te brûle les lèvres, si l’idée de présenter tes textes (de 3 minutes maximum) dans le cadre d’une compétition amicale, où l’auditoire est galvanisé par ce qu’il entend, tu es évidemment le bienvenu…

Mais, afin de t’inscrire comme concurrent à un slam de poésie:
tu dois avoir déjà vu comment se déroule la joute en question
et nous devons d'abord t'avoir vu évoluer sur la scène et au micro, devant public.

Nos micros ouverts s'avèrent être l'occasion idéale pour ce faire.
Il y a celui des Vendredis de poésie présentés mensuellement entre août et mai inclusivement au Tam Tam Café (421, boul. Langelier, Québec) et ceux au Slam de poésie, dont les joutes se déroulent à la Maison de la littérature (40, rue Saint-Stanislas, Québec)

Nous t’invitons à consulter le calendrier de ces deux activités mensuelles et à te présenter à notre prochaine rencontre pour t’inscrire au micro ouvert.
Prochains rendez-vous :
Vendredis de poésie, le 8 septembre (on s’inscrit à 19h30) ;
Show des champions en Slam de la Capitale, Mardi 19 septembre (on s’inscrit à 19h30).  

Pour plus de détails, sur le Slam de poésie, comment y participer, ses règlements, la façon dont un match se déroule, suivre le lien.  

Participer au micro ouvert est la façon la plus directe de faire connaître vos textes, tout en prenant de l'expérience.

Vous pouvez consulter notre «Petit guide pour ceux qui veulent slamer»

À noter que le coût d’entrée au Slam de poésie est de 6$ ; tandis que l’entrée est libre aux Vendredis de poésie.




mercredi 2 août 2017

Les vendredis de poésie






Vendredi 11 août,
20 h 00,
Au Tam Tam Café
(421, boul. Langelier – à l’angle du boul. Charest est, à Québec).

Entrée libre, sortie gratuite, poésie vivante. 
Dix-neuvième année !

Heureux de vous retrouver après les vacances d’été !

Comme le veut la coutume aux Vendredis de poésie du TAP, la scène libre suivra la première partie avec des poètes invités…

Poètes invités :

Frédérik Berthiaume,
Isabelle Gaudet-Labine,
KJT,
Pascal Larouche.

Les Vendredis de poésie du TAP (VdP) : des rencontres en poésie sans cérémonie qui, en toute convivialité, sont animées de façon simple mais spontanée, parfois drolatique et souvent inattendue… enfin, tout pour nous aider à se délecter.

Avis aux poètes : scène libre !
Venez donner vie à la scène dans vos mots et par votre présence (en lecture, en interprétation ou en performance) ! À noter : la durée de chaque prestation ne doit pas dépasser 3 minutes. Inscription à compter de 19 h 30 (arrivez tôt pour vous assurer une place).

Animateur : André Marceau.

Ayant lieu chaque 2ème vendredi du mois depuis 1998, les VdP sont présentés par le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec le Centre communautaire Jacques-Cartier (CJC) et le Tam Tam Café, avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, ainsi que du Conseil des arts du Canada. Le volet «Voix montantes» est rendu possible grâce à la mesure Première ovation de la ville de Québec et du Ministère de la culture et des communications.

Les dernières publications des invités :
Frédérik Berthiaume : invité au volet Voix montantes ;
Isabelle Gaudet-Labine : Pangée, Éditions La Peuplade, 2014 ;
KJT : invité au volet Voix montantes ;
Pascal Larouche : Anachronique, CD de chansons, 2015. 

Les poètes invités
À noter : Nous indiquons entre parenthèse la provenance du poète, lorsqu’il réside une autre région du Québec. 


Frédérik Berthiaume :
Patenteux émérite, Frédérik Berthiaume construit ses poèmes avec les moyens du bord, persévérant jusqu'à les rendre fonctionnels sans trop chercher à comprendre pourquoi. Il a publié un poème dans le recueil « Pour l'instant ». Il participe régulièrement aux micros ouverts des Vendredis de poésie du TAP depuis 2012.



Isabelle Gaudet-Labine (Montréal) :
Isabelle Gaudet-Labine est l’auteure de cinq livres de poésie. Nous rêvions de robots, son sixième, paraîtra à l’automne 2017 aux éditions La Peuplade. En plus du reste, elle offre, depuis ce printemps, une conférence inusitée proposant un questionnement sur la poésie, l'identité humaine et les robots. 



 
KJT :
Depuis plus de 10 ans, KJT s’investit dans différentes sphères artistiques dont le Rap, le Slam et l’animation vidéo. Jongler avec les sens et les sonorités des mots constitue sa force et sa signature. Laissez-vous emporter par les rythmiques électriques de ce MC de Québec.

 

Pascal Larouche :
Pascal Larouche est parolier, conteur, poète, slameur et musicien. Sa poésie est de souffle, d'intensité, de sonorités et d'évocations. Après deux albums avec LaTourelle Orkestra, il sort en 2015 Anachronique, un album solo de chansons. Il fut l’un des poète sélectionné pour «l’Atelier des forges 2016». www.picolarouche.com
Photo par : Émilie B. Meunier (la photo a été recadrée pour le blog)

mercredi 14 juin 2017

Finale 2017 de la capitale en Slam de poésie

Le match culminant de l’année !









Mardi 20 juin
Ouverture des portes : 19 h 30
Sur la scène de la 
Maison de la littérature
(40, rue Saint-Stanislas, Québec + Entrée pour personnes à mobilité réduite : 39, rue Sainte-Angèle). 

Entrée : 6 $

Une partie de plaisir où les mots, la voix,
la bouche et le rythme nous réservent des surprises. 

Ils se sont démarqués au cours de la saison régulière. Puis, lors des demi-finales leurs performances respectives leur ont valu le privilège de figurer parmi les seuls huit slameurs finalistes qui brigueront pour obtenir la meilleure position.

À l’issue de ce match ultimement décisif, seulement quatre parmi eux se mériteront l’honneur de représenter la région de la Capitale lors du Grand Slam (finale provinciale). Il est à prévoir que les slameurs rivaliseront de virtuosité pour faire vibrer les cordes sensibles des auditeurs les plus avertis.

Tout compte fait, au Slam de poésie, ce sont toujours les spectateurs qui gagnent !

Les slameurs

Frédérik Berthiaume
KJT
Thomas Langlois
Mateüs
Jean-Fabrice Riano
L’eau rend Roi
Dominique Sacy
Isabelle Saint-Loup.

Slam sacrifié : Véronica Rioux.



Slammestre : André Marceau.
Juge de ligne : Louis Desruisseaux.
Ponctuation musicale : DJ Raph Towel

Avis aux poètes : un Micro ouvert précédera la partie,
venez participer à cette fête de l’oralité (arrivez tôt pour vous inscrire). Le micro ouvert est également la tribune idéale pour vous faire connaître et, éventuellement, participer à une joute (si tel est votre désir). La durée d'une prestation ne doit excéder 3 minutes. 

Présenté par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), en partenariat avec la Maison de la littérature, chaque Slam de poésie à Québec, se tient le troisième mardi du mois sur la scène de la Maison de la littérature.


Un trophée champion !

Comme vous le savez sans doute, à Québec, nous avons – et ce dès notre première année – pris l’excellente habitude de marquer la victoire du champion ou de la championne annuel par un trophée, une médaille ou une plaquette, spécialement créé par un artiste visuel.

Bien plus qu’un objet préfabriqué, nous offrons une œuvre d’art, originale, qui prendra de la valeur $$$$$ avec les années.
C’est pour encourager les slameurs. C’est pour encourager des artistes visuels. C’est pour encourager l’art. C’est, finalement, pour célébrer l’esprit créateur et le talent !
Nous vous donnons en photos un aperçu de l’œuvre-trophée 2017

Cette année, nous avons le plaisir de compter sur la contribution d’un sculpteur du comté de Portneuf, spécialisé en ferronnerie d’art, Stéphane Chénard (son entreprise porte le nom «Ferboi»). Pour vous rendre à son site, cliquez.
Au cours des ans, nous avons eu recours à diverses artistes, qui se sont relayées d’une année à l’autre afin de créer le trophée-sculpture qui allait être remporté : Joëlle Gagnon et Mimi Lebel – ou Mine – (deux fois chacune), Christine Comeau, Astrid Apissoghomian (4 fois !) et Isabelle Clermont…

 

mardi 6 juin 2017

Les vendredis de poésie font relâche



Veuillez prendre note que les Vendredis de poésie font relâche au cours des mois de juin et de juillet.

Nous serons de retour, pour une récolte luxuriante de poésie dès le vendredi 11 août.

Nous avons hâte de vous y retrouver !!!