mercredi 18 février 2009

Le Slam de poésie du 16 février

Compte-rendu du slammestre
Par André Marceau

Le slam de poésie a de nouveau généré tout le plaisir qu’on attendait de lui ! La diversité encore une fois était de la partie, puisque chacun des slameurs a développé son style, sa voix et son souffle propres.

Photos : Claude Antar.

Y allant de leur verve la mieux emplumée, huit slameurs se sont affrontés joyeusement et, ce, dans le but avoué de se mériter les meilleures grâces des cinq personnes choisies dans l’assistance pour former le jury. Ce dernier ne fut pas des plus généreux, parmi tous les matchs que nous avons tenus en trois années, mais fut en tout cas conséquent tout au long et ne manifesta pas non plus de préférences si marquées. Ce qui contribua à maintenir un suspens tout au long… les slameurs, en tout cas, ont tous eu chaud, y compris la gagnante (nous l’annonçons quelques lignes plus bas).




Je saisi l’occasion pour souligner que les femmes sont trop souvent sous-représentées dans les slams de poésie… On s’est donc réjouit de pouvoir en compter trois parmi les participants du 16 février dernier. Vivement qu’on les retrouve à égalité en nombre.




Les slameurs qui se sont prêtés au jeu :




Émie Bernier-Hudon
Louis Desruisseaux
Matthias Gagnon
Marc Lebel
Geneviève Morin
Naïd
Véronica Rioux
Spectrateur




Rappelons qu’un slam de poésie se déroule en deux manches. À la première, tous les slameurs inscrits participent à tour de rôle, l’ordre de passage étant déterminé par tirage au sort. Seuls les cinq slameurs ayant obtenus le plus haut score ont le privilège de poursuivre la partie en deuxième manche. Leur nom est en italique dans la liste plus haut.

Et le pointage final…




1ère position : Véronica Rioux
(50 pts)














2 ème position : Matthias Gagnon
(48,8 pts)






3ème position : Émie Bernier-Hudon (48,2 pts)






Pour mieux connaître les règlements, vous en trouvez toute la liste sur ce blogue
(date de publication : dimanche 25 janvier).



Il faut souligner également une participation assez intense aux deux micros ouverts (le premier avant le match et le second après), avec en tout 11 poètes qui sont venus ajoutés en diversité et en surprises au bénéfice des spectateurs.








Rendez-vous à la prochaine partie en bonne et due forme d’un slam de poésie, le lundi 16 mars, votre siège vous y attend... le plaisir aussi.

1 commentaire:

LeRoy K. May. a dit…

ah ben ah ben! la duchesse rioux s'est encore faite aller la rime!

et j'ai manqué émie! ça m'apprendra à rester chez nous et faire des contrats de révision.