mercredi 26 novembre 2008

SLAM session

Lundi 1er décembre à 20 h 30
Au café-bar L’AgitéE (251, rue Dorchester, Québec)
Entrée libre !

Avis aux poètes : Venez partager votre créativité au SLAMsession… Inscription le soir même à compter de 20 h 00. Le SLAMsession peut également servir de tribune à quiconque voudrait se qualifier pour participer à un match SLAM de poésie.

SLAM cap, présentateur officiel du SLAM de poésie à Québec, propose un nouveau rendez-vous mensuel. Délivré de la compétition, le slam se veut plus ludique que jamais dans un SLAMsession.

Un SLAMsession offre avant tout un espace-temps ouvert à la création de tout un chacun dans le vaste monde de la poésie vivante. Concrètement, il s’agit d’un micro ouvert pour lequel on s’inscrit le soir même, mais dont les participants sont présentés en alternance avec quelques poètes spécialement invités. L’ensemble se déroule dans un esprit convivial, de fête et de délectations verbales.

Les invités :
Frédérick Carrier
Dr Faust
Jean-Claude Gagnon
Ariane Gauthier-Tremblay,

Animation : Annie Beaulac et André Marceau.

Présentés par SLAM cap et le Tremplin d’actualisation de poésie (TAP), les SLAMsessions à Québec se tiennent chaque premier lundi du mois au café-bar l’AgitéE.

Communications : André Marceau pour SLAM cap ; courriel : slamcap@live.ca ;
Blogue : http://slamcap.blogspot.com/

Site de l’AgitéE : http://www.agitee.org/cal.html

4 commentaires:

LeRoy K. May. a dit…

j'y serai!

SLAM cap a dit…

Chouette !
À+
End ré

LeRoy K. May. a dit…

malgré le peu de monde qui y était, je me souviendrai longtemps du doublé de poète libanais et de l'hymne national de la république anarcho-pacifiste de Hussein Sraditchian (désolé je dois mal écrire la fin mais bon... s'il se reconnaît, qu'il se nomme!).

SLAM cap a dit…

Il s'agissait d'un Iranien, Hossein Sharang, en résidence dans le cadre d'un programme de l'Institut Canadien de Québec voué aux réfugiés politiques au Canada (ou au Québec ?) qui a fait l'hymne en question ; le second, est turque, Özdemir Ergin.
Oui et malgré le peu de monde, comme tu disais, nous avons eu droit à plusieurs excellents textes au cours de cette soirée.
End ré