jeudi 23 octobre 2008

Bilan du premier SLAM de poésie, saison 2009

Et voilà !

La troisième saison en Slam de poésie à Québec s’est amorcée lundi le 20 octobre au café bar L’AgitéE avec une belle joute pleine d’intensité, s’avérant fort prometteuse pour les parties à venir. André Marceau a animé la soirée d’une main de mestre…de slammestre et Louis Desruisseaux faisait office de juge de ligne, chronomètre et calculatrice en main.

La partie a débuté après un micro-ouvert qui a permis à Roger Mariage, Claude Antar et Ariane Gauthier de partager leurs dernières créations poétiques tout en réchauffant une assistance qui ne demandait pas mieux.

Après la présentation des slameurs par leur slam shot, ce fut au tour de Pascal Larouche de se sacrifier à l’évaluation-test des juges, choisis parmi le public.

Comme le veut le règlement lors des compétions de slam, l’ordre des participants fut déterminé au hasard, au fur et à mesure. Les participants étaient : Frédérick Carrier, Dr Faust, Marc Lebel, Matthias Gagnon, Spectrateur, Jean-François Côté et Jean Désy. Et cet amalgame de « vétérans » du slam avec de nouvelles recrues, aura permis d’atteindre quelques pics de plaisirs verbaux, de ceux qui nous donnent envie d’y revenir.

En slam, seulement les 5 slameurs qui ont obtenus les plus hauts scores en première ronde peuvent revenir en seconde. Ainsi, Marc Lebel et Jean-François Côté, ayant obtenus les 2 plus bas pointages, furent malheureusement retirés de la compétition. Les cinq autres slameurs revinrent sur scène pour slamer leur deuxième texte.

Au final, les juges furent constant dans leurs évaluations…si bien que l’issu de ce premier Slam de poésie fut des plus serrées tant en qualité qu’au niveau du pointage.

Résultats :
  • 3e position : Frédérick Carrier 50,8
  • 2e position : Jean Désy 51,6
  • 1ère position : Wilfried Moreira alias Dr. Faust 51,8
Étant moi-même slameuse à mes heures et juge de ligne à d’autres, ce fut une des premières occasions où je n’avais à me soucier de rien. Où je pouvais me laisser porter par le plaisir évident que j’éprouvais à voir tous ces slameurs évoluer sur scène… d’histoires en jeu de mots, de quelques rimes sonores à de multiples réflexions. Mon verdict : je me suis délectée de bons et beaux textes tout au long de la soirée. Vive la poésie vivante !

Le prochain Slam de poésie aura lieu le lundi 17 novembre. Mais pour ceux et celles qui ne sauraient attendre jusqu’à cette prochaine compétition, vous pourrez vous sustenter lors de soirées libres (sans pointage ni juge) au Slam session du 3 novembre à L’AgitéE ; ou aux Vendredis de poésie du TAP au Tam-Tam café le 14 novembre.

Annie Beaulac

1 commentaire:

LeRoy K. May. a dit…

bravo annie! je savais que tu t'en sortirais ;-)

et bravo à dr. faust (y déchire le môdi français), fred et jean!

à bientôt!